AccueilLe SNEPAPrésentation

À propos du SNEPA

Le Syndicat National des Exploitants de Parcours d’Aventure (SNEPA) a été créé en juin 2004 afin de rassembler les professionnels de l’activité de Parcours Acrobatique en Hauteur (PAH) autour d’un organisme voué à la défense de leurs intérêts communs auprès des pouvoirs publics ainsi qu’à la promotion de cette activité auprès du grand public.

 

Parcours accrobranche avec tyrolienneL’activité de PAH s’étant fortement développée depuis le début des années 2000, la multiplication des installations et la diversité des parcours professionnels des exploitants ont incité le SNEPA à mettre en place des dispositifs pour  encadrer et réglementer la profession.

Le SNEPA s’est donc donné pour mission de former les salariés qui travaillent dans les parcs, par l’intermédiaire de son organisme de formation l’Association Française de Formation et Recherche en Parcours Aventure en Hauteur (AFFoRPAH), de développer des normes de certification pour les installations et de négocier des contrats d’assurance spécifiques pour ce type d’activité. Il propose également à ses adhérents un service de veille juridique et veille presse, des conseils techniques ou en matière de ressources humaines ainsi qu’une mise à disposition d’une gamme de documents types leur permettant de simplifier leurs démarches administratives (contrats de travail, registres de sécurité, etc.).

Le SNEPA : un syndicat à l’image de ses adhérents

Adhérents SNEPA Congrès annuel des PAHDepuis 2012, le SNEPA a ouvert son adhésion aux fournisseurs à titre de membres honoraires.Aujourd’hui, le syndicat représente près de 300 parcs sur les quelque 600 implantés sur l’ensemble du territoire français, ainsi qu’une dizaine de parcs à l’étranger. Il vise maintenant à renforcer encore davantage le poids de son action au niveau national et européen en s’ouvrant sur d’autres secteurs du tourisme et des loisirs..

 

 Issu du monde du tourisme, j’ai découvert l’activité PAH au début des années 2000. Un coup de foudre ! Immédiatement, je me suis dit que cette activité aurait de l’avenir, non seulement en France mais partout dans le monde.
Elu à la présidence du SNEPA en 2012, le fait le plus marquant de mon début de mandat est sans nul doute le combat mené par toute l’équipe pour obtenir la TVA à taux intermédiaire. Un combat significatif pour l’essor et la reconnaissance de la profession auprès des institutions.
Quant à l’avenir des PAH, je le vois dans la diversification et la multiplication des offres de loisirs. Je le devine également dans la fédération des activités qui ont les mêmes préoccupations fiscales, salariales et conventionnelles.
Et à l’international car ce savoir-faire est exportable. Mais ça se sait déjà dans le monde entier.

Luc PEYRE – Président du SNEPA

Documents statutaires :

Pour télécharger les statuts du SNEPA, cliquez ici

Pour télécharger le dernier rapport de notre Commissaire aux Comptes, cliquez ici